lundi 26 novembre 2012

Le mensonge nuit gravement aux enfants... Ou pas.

Je cite Virginie Despente qui a très bien résumé: "Mais surtout, arrêtez de croire qu'un petit Coréen ou un petit Haïtien regarde ses deux parents caucasiens en imaginant qu'il est sorti de leurs ventres. Il est adopté, ça se passe bien ou ça se passe mal mais il sait très bien qu'il n'est pas l'enfant de ce couple"

(Et toujours de nouvelles participations d'autres blogers sur le sujet sur le site Mariage pour tous)

5 commentaires:

Agnès Viollet a dit…

à mon sens, un argument pour l'adoption par des homosexuels c'est que justement, ceux-ci ne pourront pas cacher à leur enfant qu'il a été adopté comme certains couples hétéro peuvent le faire (volontairement ou simplement parce qu'ils ne savent pas comment aborder le sujet) : à partir du moment où il saura comment on fait les bébés, l'enfant saura que ceux qui l'aiment et l'élèvent ne sont pas tous les deux ses parents biologiques.

Pipou a dit…

On sent vraiment que les anti mariage pour tous sont à court d'arguments pour sortir des énormités pareilles XD

Agnès Viollet a dit…

Oui enfin, tout de même, il y a des gens qui ne racontent ni la cigogne -ça c'est pour les schtroumpfs- ni les roses et les choux, ni la petite souris, ni le père noël : mes parents par exemple, puisque chez nous Noël c'est la naissance de Jésus. Mais bon, même s'ils sont contre l'adoption par des couples homos, ils ne vont ni manifester ni sortir des ineptie du style "ça les rendra homos".
Et puis dans les camp des "pour" ils en sortent aussi des énormités...

gloob a dit…

Bien vu, excellent !

Les Corps Beaux a dit…

:-)

tu sais que je t'aime toi! (en toute amitié de blogger bien entendu, je ne voudrais pas de probleme avec ta moitié! :p)